Into the Wild

Billet tour du monde – à partir de 1 090€ TTC

Etape 1 : En route pour la Chine à bord du Transsibérien en passant par le lac Baïkal et la Mongolie

Etape 2 : Direction le pays du Soleil-Levant, le Japon

Etape 3 : Cap sur l'archipel d'Hawaï

Etape 4 : Concluez votre TDM avec l'Alaska, les Canada & les USA

Points Forts de l’itinéraire

  • Billet tour du monde fait pour la découverte du Grand Nord et de ses vastes espaces
  • Conservez un maximum de liberté en organisant uniquement les vols intercontinentaux à l’avance
  • Reliez Moscou à Pekin à bord du mythique Transibèrien
  • Plusieurs façons de réaliser l’itinéraire selon vos envies / préférences

1. Présentation de l’itinéraire

C’est qu’il parait que pour ressentir la vraie âme de la Russie, c’est en hiver qu’il faut s’y rendre. Et vous commencez de la plus belle façon qui soit : via le Transsibérien. Si les températures sont très froides, l’air est aussi plus sec en hiver et le froid n’est donc pas aussi pénétrant qu’on pourrait l’imaginer. Vous terminez vos aventures russes par l’emblématique lac Baïkal, lac couvert de glace vous pourrez même traverser en voiture… 

D’Irkoutsk, prenez ensuite le Transmongolien en direction de Oulan Bator, capitale de la Mongolie, où vous découvrirez la steppe recouverte d’un manteau de neige qui semble s’étendre vers l’infini. Si vous y êtes début mars, ne manquez pas le festival de glaces au lac Khövsgöl ! 

Arrivés à Pékin, traversez ensuite la Chine en direction de la belle province du Yunnan, dans le sud-ouest du pays, dans les contreforts du Tibet. Le début du printemps est une période idéale pour s’y rendre. Ne manquez pas un trek dans les profondes gorges du Tigre. 

Depuis le Yunnan, vous décollez ensuite pour le Japon, que vous découvrirez au printemps, une période idéale pour parcourir le pays. Une nation dotée d’une culture bien à elle qui ne manquera pas de vous surprendre. Les montagnes qui traversent le pays de part en part raviront quant à elles les amateurs de nature ! Vous y retrouverez aussi un confort plus occidental qui vous permettra de recharger un peu les batteries. 

Vous vous envolez ensuite pour l’archipel édénique d’Hawaii perdu au beau milieu de l’Océan Pacifique. Vous y attendent vagues vertigineuses, volcans éteints et moins éteints, plages paradisiaques, et nature exubérante ! Et un bon bol de chaleur avant l’étape suivante. 

Car l’étape suivante est l’Alaska, où vous retrouverez la rudesse sauvage des paysages d’Into the Wild ! Niveau treks en pleine nature, vous aurez l’embarras du choix. Si vous poussez suffisamment vers le nord, vous expérimenterez également le soleil de minuit ! Votre route vous emmènera ensuite inévitablement vers le Yukon, ce territoire qui fût un temps the place to be et attira des chercheurs d’or du monde entier. Passé Whitehorse, vous pouvez vous rediriger vers le Pacifique et continuer ensuite en bateau à travers de profonds fjords vers le sud, ou poursuivre sur l’Alaska Highway qui vous mènera vers le sud à travers les montagnes Rocheuses.  

Nos plans de vols vous laissent ensuite quartier libre pour la fin de votre tour du monde : vous restez soit sur votre lancée vers le sud et partez explorer le Far West – ou plutôt le Wild West  – des USA, et reprenez ensuite l’avion pour l’Europe depuis la Californie, soit vous traversez le continent jusqu’à la côte Atlantique et prenez votre vol depuis là ! Et au moment où vous y serez, ce sera le fameux été indien, quand les immenses forêts du Québec et de Nouvelle-Angleterre se parent de leurs superbes dorures automnales. La plus belle période va de fin septembre à mi-octobre

Infos pratiques

Durée du billet tour du monde : entre 6 et 9 mois

Nombre de continents explorés : 3

Prix de base : 1 090 € TTC

Période de départ : du 1er février au 10 mars

Billet tour du monde premier prix
CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L’AGRANDIR
CET ITINÉRAIRE VOUS INTÉRESSE ?

2. Le prix inclut de base :

Les vols en classe économique sur des compagnies régulières ou lowcost.

Un bagage en cabine de 7 kg par personne

1 à 2 escales possibles sur les vols moyen- et long-courriers

Tarif valide pour les dates mentionnées dans le plan de vol

BILLET PERSONNALISABLE SELON VOS ENVIES :
  • Ce billet tour du monde est entièrement modulable et vous êtes libres d’ajouter/supprimer certaines destinations
  • Rajoutez autant de bagages en soute que besoin
  • Contrôlez le nombre d’escales pour chacuns de vos vols. Nous nous adaptons à vos préférences et à votre budget
  • Envie de voyager à bord de compagnies régulières (pour les vols long courriers) ou en classe supérieure, tout est possible
  • Toute modification de l’itinéraire de base peut avoir une incidence sur le tarif

3. Détails des vols

Vol 1 : Europe – Russie

  • Ville de départ et de retour : Bruxelles, Barcelone, Milan (Autres villes possibles : Paris, Genèves – supplément de 60 € )
  • Ville d’arrivée : Moscou
  • Date de vol : entre le 1er février et le 10 mars

Vol 2 : Yunnan – Japon

  • Ville de départ : Kunming
  • Ville d’arrivée : Kobe
  • Date de vol : entre le 5 et le 25 avril ou entre le 5 mai et le 15 mai

Vol 3 : Japon – Hawaii

  • Ville de départ : Kobe
  • Ville d’arrivée : Honolulu
  • Date de vol : entre le 5 mai et le 31 mai

Vol 4 : Hawaii – Alaska

  • Ville de départ (au choix) Honolulu, Kauai, Kahului, Kailua-Kona
  • Ville d’arrivée (au choix) : Anchorage, Juneau (en fonction de votre aéroport de départ à Hawaii, il est toutefois possible qu’un de ces 2 aéroports ne soit pas en option)
  • Date de vol : entre le 20 mai et le 10 juin

Vol 4 : Hawaii – Alaska

  • Ville de départ (au choix) : Californie ou Nouvelle-Angleterre (Nord-Est des USA)
  • Ville d’arrivée (au choix) : identique aéroport de départ
  • Date de vol : entre le 10 septembre et le 15 novembre

Trajet en train : le Transsibérien

Attention, notre devis n’inclut pas le ticket de train du Transsibérien. Celui-ci est à réserver quelques jours en avance à aux guichets d’une gare en Russie ou par le biais d’une agence de voyage. Il est toutefois bien moins cher de passer par le guichet d’une gare. Notez quelques mots de russe sur une feuille avant de vous y rendre, car l’anglais est très peu répandu. Le trajet en Transsibérien entre Moscou et Irkoutsk (près du lac Baïkal) prend 4 jours mais d’autres villes envoûtantes se situent également le long de la ligne et il ne faut donc pas hésiter à faire étape dans une de ces villes. Entre Moscou et Pékin, il faut compter 7 jours au total (sans escale). 

Le trajet en 3ème classe (la plus populaire auprès des voyageurs au long cours) entre Moscou et Pékin coûte aux alentours de 200 €, mais ce prix varie beaucoup en fonction des mois et du taux de change ! En hiver, les prix sont heureusement assez bas.  Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter la page Wikivoyage consacrée au Transsibérien ou à lire l’article plus que complet du blog Seat 61 

4. Point de vue climatique

Comme mentionné plus tôt, vous arpenterez la Russie et la Mongolie pendant l’hiver. Les stéréotypes ne mentent pas, il y fait très froid : la moyenne de température en hiver peut descendre jusqu’à -40°C en Sibérie et dans l’extrême Est du pays (du côté de Vladivostok) et partout en Mongolie. Ceci dit, c’est un froid sec. Tant que vous vous couvrez bien, le froid reste supportable (contrairement au froid humide qui glace jusqu’aux os dont nous faisons l’expérience chaque hiver). 

Vous découvrirez ensuite le Japon au printemps, une période idéale pour parcourir le pays. En effet, du début du mois d’avril jusque dans le courant du mois de mai, les cerisiers entrent en floraison, vous offrant les paysages japonais les plus apaisants qui soient. Vous vous envolerez ensuite pour l’archipel d’Hawaii, qui a un climat tropical humide toute l’année, mais heureusement également ensoleillé.

Changement de décor et de climat : vous voilà en Alaska au moment où le froid laisse doucement la place à une relative chaleur. En effet, bien que la neige disparaisse vers la seconde moitié du mois d’avril, les températures ne sont jamais exotiques : 15 à 20°C en moyenne pour l’été. La splendeur des paysages compense toutefois les quelques degrés manquants 😉 

Profitez ensuite de l’été, que ce soit en Californie ou au Canada où les températures sont plus qu’idéales.  

5. Passages des frontières

Entre la Russie, la Mongolie et la Chine, les points-frontières ouverts aux étrangers sont très peu nombreux, mais les frontières par lesquelles passent les lignes ferroviaires sont heureusement toutes ouvertes aux étrangers. Si vous envisagez de passer la frontière ailleurs, vous trouverez toutes les infos sur l’excellent site Caravanistan (en anglais).

Les autres frontières ne posent aucun souci. 

4. Infos complémentaires

Point de vue climatique

Comme mentionné plus tôt, vous arpenterez la Russie et la Mongolie pendant l’hiver. Les stéréotypes ne mentent pas, il y fait très froid : la moyenne de température en hiver peut descendre jusqu’à -40°C en Sibérie et dans l’extrême Est du pays (du côté de Vladivostok) et partout en Mongolie. Ceci dit, c’est un froid sec. Tant que vous vous couvrez bien, le froid reste supportable (contrairement au froid humide qui glace jusqu’aux os dont nous faisons l’expérience chaque hiver). 

Vous découvrirez ensuite le Japon au printemps, une période idéale pour parcourir le pays. En effet, du début du mois d’avril jusque dans le courant du mois de mai, les cerisiers entrent en floraison, vous offrant les paysages japonais les plus apaisants qui soient. Vous vous envolerez ensuite pour l’archipel d’Hawaii, qui a un climat tropical humide toute l’année, mais heureusement également ensoleillé.

Changement de décor et de climat : vous voilà en Alaska au moment où le froid laisse doucement la place à une relative chaleur. En effet, bien que la neige disparaisse vers la seconde moitié du mois d’avril, les températures ne sont jamais exotiques : 15 à 20°C en moyenne pour l’été. La splendeur des paysages compense toutefois les quelques degrés manquants 😉 

Profitez ensuite de l’été, que ce soit en Californie ou au Canada où les températures sont plus qu’idéales.

Passages des frontières

Entre la Russie, la Mongolie et la Chine, les points-frontières ouverts aux étrangers sont très peu nombreux, mais les frontières par lesquelles passent les lignes ferroviaires sont heureusement toutes ouvertes aux étrangers. Si vous envisagez de passer la frontière ailleurs, vous trouverez toutes les infos sur l’excellent site Caravanistan (en anglais).

Les autres frontières ne posent aucun souci. 

CET ITINÉRAIRE VOUS INTÉRESSE ?