VISAS ET AUTORISATIONS DE VOYAGE

TOUT SUR LES VISAS

Afin de vous aider dans vos recherches, cette rubrique classifie les différents pays du monde en fonction du type de visa dont vous aurez besoin pour y entrer. Ces informations sont uniquement valables pour les ressortissants belges, français et suisses, et datent de mars 2018. Il convient toutefois de revérifier ces informations par sécurité, et de les revérifier une deuxième fois quelques semaines avant votre entrée dans un pays, les conditions de séjour pouvant changer à tout moment. Pour rappel, il est de votre responsabilité de vous renseigner sur les documents nécessaires pour entrer dans chaque pays que vous comptez visiter, et d’effectuer les éventuelles démarches pour les obtenir.

Démarches-visas-voyage-tour-du-monde

LES DIFFÉRENTS TYPES DE VISAS ET D’AUTORISATIONS

La nécessité d’avoir un visa concerne essentiellement des pays situés en Afrique ou en Asie. Ceux-ci peuvent, selon la destination, être obtenus de 3 manières différentes : à l’arrivée (visa on arrival), en ligne (e-visa) ou auprès de l’ambassade/du consulat (visa classique). Quelques pays ne nécessitent pas de visa mais une autorisation de voyage électronique : c’est le cas du Canada, des USA, de l’Australie et du Sri Lanka. En pratique, cela revient plus ou moins au même que de demander un e-visa : la demande se fait en ligne et est donc simplifiée.

 

visas tour du monde

VISAS CLASSIQUES – à obtenir à l’ambassade ou au consulat

Certains pays n’ont pas encore mis en place un système d’e-visa et il faudra alors déposer votre passeport à l’ambassade ou au consulat le temps qu’ils vous octroient le visa. Cette procédure dure généralement environ une semaine, mais dans certains cas cela peut aussi prendre plusieurs semaines. Si vous avez de nombreux visas à faire au préalable, veuillez donc vous y prendre bien en avance, votre passeport ne pouvant être présent que dans une seule ambassade à la fois. Pour éviter de passer du temps à faire vos visas, il est aussi possible de passer par une agence spécialisée dans les demandes de visas, telle que Action Visas ou encore Visas Express, mais il en existe également d’autres. C’est évidemment un peu plus cher. Ne perdez pas de vue non plus qu’une demande de visa ne peut en général pas être faite plus de 3 mois avant votre arrivée dans le pays, et qu’il faudra donc peut-être prévoir du temps au cours de votre voyage pour faire les visas que nous n’avez pas pu obtenir avant le départ. Afin de ne pas perdre de temps en voyage, essayez toutefois de déjà faire un maximum de visas avant votre départ. Dans cette optique, il peut être parfois intéressant de commencer son tour du monde par l’Asie (où de nombreux pays nécessitent d’obtenir un visa au préalable) et de terminer par le continent américain.

Note : Pour certains pays, il vous faudra également, avant d’effectuer votre demande de visa, obtenir un lettre d’invitation, un justificatif de ressources, une preuve de réservation d’hôtels ou encore un billet de continuation (= titre de sortie, voir la question s’y rapportant plus bas dans les FAQs) vous permettant d’obtenir ce fameux visa. C’est le cas notamment de l’Iran, du Pakistan, de la Russie, de la Chine. A nouveau, vous trouverez plus de détails quant à ces démarches sur le site reprenant le service des visas du pays concerné, ou encore en allant dans la rubrique « Avant le départ » du pays concerné sur le site du Routard.

Liste des pays pour lesquelles il vous faudra demander une visa au préalable via les services de l’ambassade

Europe : Biélorussie (pour des séjours de plus de 5 jours, ainsi que pour toute arrivée par voie terrestre), Russie

Asie : Afghanistan, Bahreïn (7 jours seulement), Bhoutan, Chine, Corée du Nord, Inde (nécessaire uniquement si vous arrivez par voie terrestre), Irak, Iran (nécessaire uniquement si vous arrivez par voie terrestre), Mongolie, Ouzbékistan, Pakistan (celui-ci est généralement très compliqué à obtenir en dehors de l’ambassade située dans son pays d’origine), Russie, Syrie, Turkménistan (seul un visa de transit valable 5 jours est possible pour les voyageurs individuels ; celui-ci est généralement très compliqué à obtenir en dehors de l’ambassade située dans son pays d’origine ; en outre, les dates et lieux d’entrée et de sortie dans le pays devront être stipulés à l’avance), Vietnam (sauf ressortissants français sous certaines conditions – voir détails plus dans la section consacrée aux e-visas), Yémen.

Afrique : tous les pays en dehors de ceux mentionnés dans les autres sections (soit la grande majorité des pays du continent)

Amériques :  Cuba (il s’agit à proprement parler d’une carte de tourisme et non d’un visa), Suriname (carte de tourisme à obtenir au préalable si vous arrivez par voie terrestre)

tour du monde - visas électroniques

E-VISAS ET AUTORISATIONS DE VOYAGE ÉLECTRONIQUES

Même si cela nécessite de s’y prendre quelques jours avant d’arriver dans un pays, cela bien plus pratique qu’une demande de visa classique qu’il faut obtenir en déposant votre passeport l’ambassade. Quelques jours après avoir déposé votre demande de visa/d’autorisation de voyage en ligne, un numéro ou une autorisation vous sera ainsi attribué par les autorités (sous réserve que votre demande soit acceptée, bien sûr). Celui-ci vous sera envoyé par mail. Il s’agira ensuite de l’imprimer car il vous sera probablement demandé lors de l’arrivée à la douane.

Pays pour lesquels un e-visa est disponible (pour le Canada, les USA, l’Australie et le Sri Lanka il s’agit donc d’une autorisation de voyage et non d’un visa)

  • NB : les prix sont ceux des visas touristiques les moins chers (càd à entrée simple s’il y a une différence de prix avec le visa double entrée ou à entrées multiples, et avec un temps de séjour relativement limité – il y a souvent moyen d’opter pour un séjour plus long mais le visa est alors plus cher ; néanmoins, si la durée de séjour autorisée est inférieure à 30 jours, nous le stipulons ci-dessous).
Liste des pays pour lesquels un e-visa est disponible

Asie :

Afrique : 

Il existe aussi un e-visa d’Afrique de l’Est (East Africa Tourist Visa – 100 $) permettant de circuler librement entre le Kenya, l’Ouganda et le Rwanda.

Océanie & Pacifique : 

  • Australie (ETA) (gratuit)
  • Nouvelle-Zélande (à partir du 1er octobre 2019)(9 NZD – environ 5,50 €) – impossible de faire une demande avant le 1er juillet 2019

Amériques : 

tour du monde - visas on arrival

VISAS ON ARRIVAL 

Ce visa peut être obtenu à l’arrivée à la douane (que ce soit par voie terrestre, maritime ou aérienne). C’est le plus pratique car il ne nécessite aucune démarche en amont de votre arrivée. Il vous faudra en revanche, dans certains cas, disposer de certains documents lors de l’arrivée à la douane, tels qu’une photo d’identité, un billet de retour ou encore une réservation d’hôtel.

  • NB : pour certains pays (Botswana, Haïti, République Dominicaine, Suriname), il s’agit à proprement parler d’une taxe touristique ou d’une carte touristique et non d’un visa.
  • NB 2 : Pour certains de ces pays, la demande de visa peut également se faire en ligne plutôt qu’à la frontière, mais les tarifs sont parfois plus élevés en ligne).
Liste des pays pour lesquels il est possible d’obtenir son visa à l’arrivée

Asie : Bangladesh, Cambodge, Jordanie (le e-visa a toutefois ses avantages… voir la section sur les e-visas pour plus de détails), Koweït, Laos, Liban, Maldives, Népal, Vietnam (uniquement aux aéroports internationaux, et moyennant aussi quelques démarches au préalable ; l’e-visa est souvent plus facile).

Afrique : Botswana, Comores, Djibouti, Gambie, Kenya (uniquement aux aéroports internationaux), Madagascar, Malawi, Mauritanie (uniquement à l’aéroport international de Nouakchott et aux postes-frontière du PK55 (Nouadhibou), de Rosso et de Diama ; 55 €), Somalie (uniquement aux aéroports internationaux), Tanzanie – attention, si vous arrivez par voie terrestre, seulement les principaux postes-frontière en délivrent, Togo – 7 jours seulement (pour rester plus longtemps, demander un visa à l’ambassade), Zimbabwe.

Il est également possible d’obtenir un visa commun pour le Zimbabwe et la Zambie à l’arrivée (50 $), mais celui-ci est délivré uniquement aux endroits suivants : aéroports internationaux de Harare, Victoria Falls, Livingstone et Lusaka, et aux postes-frontière de Victoria Falls et de Kazungula.

Océanie Papouasie-Nouvelle-Guinée

Amériques : Haïti, République Dominicaine, Suriname (uniquement aux aéroports internationaux)

tour du monde - pays exempté de visas

PAYS EXEMPTÉS DE VISAS

De nombreux pays ne requièrent heureusement ni visa ni autorisation de voyage pour un séjour touristique, à condition de ne pas séjourner dans le pays plus d’un certain temps biens sûr (selon les pays, ce délai est généralement de 30, 60 ou 90 jours ; s’il est de moins de 30 jours, nous le stipulons ci-dessous).

Liste des pays exemptés de visas

Europe : tous sauf la Russie. En Biélorussie toutefois, l’exemption de visa ne donne droit qu’à 5 jours sur place et n’est possible que si l’arrivée se fait par l’aéroport de Minsk (et que votre vol n’est pas en provenance de Russie).

Afrique :  Afrique du Sud, Lesotho (14 jours seulement), Maroc, Maurice, Namibie, Sao Tomé-et-Principe (15 jours seulement), Sénégal, Seychelles, Swaziland, Tunisie

Asie : Arménie, Bruneï, Corée du Sud, Emirats Arabes Unis, Géorgie, Israël (+ Cisjordanie, mais pas la bande de Gaza), Kazakhstan, Kirghizistan, Indonésie, Japon, Hong Kong, Malaisie, Philippines, Singapour, Taïwan, Thaïlande, Timor Oriental, Turquie (sauf pour les Belges), Vietnam (seulement si ces 3 conditions sont remplies : vous êtes ressortissant français ; vous arrivez par voie aérienne ;  votre séjour ne dépasse pas 15 jours).

Océanie & Pacifique : tous sont exemptés sauf l’Australie (où l’ETA est toutefois gratuite) et la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Amériques : tous sont exemptés sauf le Suriname, Cuba, Haïti, la République Dominicaine, les USA et le Canada

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES AUX VISAS

Pour certains pays, il vous faudra également, avant d’effectuer votre demande de visa, obtenir une lettre d’invitation, un justificatif de ressources, une preuve de réservation d’hôtels ou encore un billet de continuation (preuve de sortie du territoire, tel qu’un billet retour) vous permettant d’obtenir ce fameux visa. Vous trouverez plus de détails quant à ces démarches dans la rubrique « Avant le départ » du pays concerné sur le site du Routard.

Attention aussi si vous comptez séjourner plus d’un certain temps dans un certain pays, les visas ne sont valables qu’un certain temps ! L’entrée dans le pays doit ainsi généralement se faire endéans les 3 mois suivant la délivrance du visa, et la durée maxiumum du séjour varie également beaucoup d’une destination à l’autre : certains visas touristiques ne donnent droit qu’à 1 semaine de séjour, alors que d’autres permettent de rester jusqu’à 6 mois. La durée de votre séjour est calculée à partir de votre date d’arrivée dans le pays. Si la durée maximale de séjour est inférieure à 30 jours, nous le stipulons explicitement ci-dessous.

 

Attention aussi si vous comptez entrer plusieurs fois dans un pays (vous voulez par exemple aller en Chine, de là aller en Mongolie et puis retourner en Chine), il vous faudra alors demander un visa à double entrée ou à entrées multiples. C’est souvent un peu plus cher. Certains pays, tels que le Tadjikistan, le Kazakhstan, l’Inde ou encore la Chine, nécessitent par ailleurs des permis spéciaux pour se rendre dans certaines parties du pays. Cette demande peut parfois être faite en même temps que la demande de visa, mais pas toujours.

Certaines régions d’un pays sont également entièrement interdites d’accès – en Birmanie notamment – et vous ne pourrez donc pas vous y rendre du tout. 

Enfin, il y a encore 1 pays – l’Arabie Saoudite – qui ne délivre pour l’instant toujours pas de visas touristiques. Il n’est possible de s’y rendre que pour des raisons religieuses, familiales ou professionnelles.

Pour certains pays, il vous faudra également, avant d’effectuer votre demande de visa, obtenir une lettre d’invitation, un justificatif de ressources, une preuve de réservation d’hôtels ou encore un billet de continuation (preuve de sortie du territoire, tel qu’un billet retour) vous permettant d’obtenir ce fameux visa. Vous trouverez plus de détails quant à ces démarches dans la rubrique « Avant le départ » du pays concerné sur le site du Routard.

 

Attention aussi si vous comptez séjourner plus d’un certain temps dans un certain pays, les visas ne sont valables qu’un certain temps ! L’entrée dans le pays doit ainsi généralement se faire endéans les 3 mois suivant la délivrance du visa, et la durée maxiumum du séjour varie également beaucoup d’une destination à l’autre : certains visas touristiques ne donnent droit qu’à 1 semaine de séjour, alors que d’autres permettent de rester jusqu’à 6 mois. La durée de votre séjour est calculée à partir de votre date d’arrivée dans le pays. Si la durée maximale de séjour est inférieure à 30 jours, nous le stipulons explicitement ci-dessous.

Attention aussi si vous comptez entrer plusieurs fois dans un pays (vous voulez par exemple aller en Chine, de là aller en Mongolie et puis retourner en Chine), il vous faudra alors demander un visa à double entrée ou à entrées multiples. C’est souvent un peu plus cher. Certains pays, tels que le Tadjikistan, le Kazakhstan, l’Inde ou encore la Chine, nécessitent par ailleurs des permis spéciaux pour se rendre dans certaines parties du pays. Cette demande peut parfois être faite en même temps que la demande de visa, mais pas toujours.

Certaines régions d’un pays sont également entièrement interdites d’accès – en Birmanie notamment – et vous ne pourrez donc pas vous y rendre du tout. 

Enfin, il y a encore 1 pays – l’Arabie Saoudite – qui ne délivre pour l’instant toujours pas de visas touristiques. Il n’est possible de s’y rendre que pour des raisons religieuses, familiales ou professionnelles.