Par le Moyen Orient 

Billet Tour du Monde pour les curieux de Culture Ancestrale – à partir de 1 990€ TTC

Etape 1 : Du Caucase à l'Iran, plongez au cœur de l'Orient

Etape 2 : Vient ensuite l'Inde et son mythique Taj Mahal

Etape 3 : En route pour l'Australie et la Nouvelle-Zélande, terres de légendes

Etape 4 : Terminez en Amérique du Sud, sur le chemin de la Cordillère des Andes

Points Forts de l’itinéraire

  • Billet tour du monde regroupant les paysages les plus splendides du Moyen Orient
  • Découvrez la Géorgie, l’Arménie ou encore le Sultanat d’Oman, ces magnifiques destinations encore si mystérieuses
  • Itinéraire optimisé pour parcourir un maximum de pays à un prix défiant toute concurrence
  • Billet tour du monde entièrement personnalisable selon vos envies et disponibilités

1. Présentation de l’itinéraire

Vous embarquez tout d’abord pour le Moyen-Orient, où depuis la Turquie ou la Géorgie vous relierez ensuite l’Iran par voie terrestre. Istanbul, Pamukkale, la Cappadoce…si ces noms vous font rêver, commencez votre périple par la Turquie ! Si vous êtes plutôt branché treks, c’est en Géorgie que vous allez prendre votre pied ! Ne manquez pas de faire un trek dans la superbe région de Svanétie ou encore de tenter l’ascension du Mont Kazbek, un des 5000 m les plus accessibles.

Rejoignez ensuite l’Iran en passant éventuellement par l’Arménie ou l’Azerbaïdjan au passage. L’Iran, outre son architecture remarquable, est aussi un pays où les gens ont un sens de l’accueil exceptionnel ! Et la nature n’est pas en reste, avec des déserts surprenants tels que les Kaluts.

Vous vous envolerez ensuite pour la clinquante Dubaï depuis Ispahan ou Chiraz. De Dubaï, prenez ensuite un bus direction le sultanat d’Oman, ce pays du Golfe qui fait de plus en plus parler de lui au vu de son riche patrimoine encore largement méconnu… peu de backpackers s’y rendent !

C’est de Mascate – la capitale d’Oman – que vous vous envolez ensuite pour l’Inde. Bombay sera votre porte d’entrée sur l’Inde. De là, vous pouvez soit remonter vers le Rajasthan des maharadjas soit descendre vers le Kerala et le Tamil Nadu, plus au sud, avant d’embarquer pour l’Asie du Sud-Est. Moyennant un supplément, il est également possible de vous réserver un vol vers le Sri Lanka (il n’y a pas de ferry reliant ces deux pays). 

Décollage ensuite pour l’Australie, où, que vous soyez fan de surf, de grands espaces, de plongée sous-marine ou de petit boulots bien payés, vous trouverez à coup sûr de quoi vous plaire. 

Puis direction la Nouvelle-Zélande, terre de légendes où la nature a fait les choses de manière totalement débridée. Que ce soit en campervan, en stop ou en vélo, vous en prendrez plein les yeux ! 

Départ ensuite pour un long vol au-dessus de tout le Pacifique pour atterrir à Buenos Aires, en Argentine ! De là, c’est toute l’Amérique du Sud qui s’offre désormais à vous. Si vous avez du temps devant vous, n’hésitez pas à descendre vers le bout du monde qu’est la Patagonie, et de remonter ensuite par le ChiliSi vous prenez directement la direction du nord, vous pouvez soit vous diriger tout de suite vers le Brésil – en ne manquant pas de faire un petit détour par les chutes d’Iguaçu – soit vous diriger vers Salta et ensuite les pays typiquement andins que sont la Bolivie et le Pérou raviront ensuite les amateurs de culture autant que de nature. Du Pérou, embarquez ensuite pour un bateau qui descendra l’Amazone jusqu’à Belém, avant de poursuivre à travers le Nordeste, connue pour ses plages magnifiques, ses villes coloniales et son passionnant mélange de culture afro et latino. Cet itinéraire à travers l’Amérique du Sud n’est bien sûr qu’une suggestion… il en existe encore beaucoup d’autres !   

Infos pratiques

Durée du billet tour du monde : entre 8 mois et 13 mois

Nombre de continents explorés : 4

Prix de base : 1 990 € TTC

Période de départ : du 5 septembre au 5 octobre

Billets tour du monde : trekking & Montagnes
CLIQUEZ SUR LA CARTE POUR L’AGRANDIR
CET ITINÉRAIRE VOUS INTÉRESSE ?

2. Le prix inclut de base :

Les vols en classe économique sur des compagnies régulières ou lowcost

Un bagage en cabine de 7 kg par personne

1 à 2 escales possibles sur les vols moyen- et long-courriers

Tarif valide pour les dates mentionnées dans le plan de vol

BILLET PERSONNALISABLE SELON VOS ENVIES :
  • Ce billet tour du monde est entièrement modulable : vous êtes libres d’ajouter/supprimer certaines destinations
  • Rajoutez autant de bagages en soute que besoin
  • Contrôlez le nombre d’escales de vos vols en fonction de vos préférences et de votre budget
  • Envie de voyager à bord de compagnies régulières ou en classe supérieure, tout est possible
  • Toute modification de l’itinéraire de base peut avoir une incidence sur le tarif

3. Détails des vols

Vol 1 : Europe – Moyen-Orient

  • Ville de départ et de retour : Bruxelles (Autres possibilités : Paris, Genève, Barcelone – supplément de 30 € )
  • Ville d’arrivée (au choix) :  Istanbul, Denizli (Pamukkale), Kayseri (Cappadoce), Kutaïsi (Géorgie)
  • Date de vol : du 5 septembre au 5 octobre

Vol 2 : Iran – Emirats Arabes Unis

  • Ville de départ (au choix) : Ispahan ou Chiraz
  • Ville d’arrivée : Dubaï
  • Date de vol : entre le 15 octobre et le 15 novembre

Vol 3 : Oman – Asie du Sud

  • Ville de départ : Mascate (Aussi possible au même prix : Dubaï)
  • Ville d’arrivée : Bombay (Aussi possible : Lahore ou Islamabad (Pakistan) – supplément de 20 €)
  • Date de vol : entre le 20 octobre et le 30 novembre

Vol 4 : Asie du Sud – Australie

  • Ville de départ (au choix) : Jaipur, Kochi, Madras, Colombo 
  • Ville d’arrivée  (au choix) : Perth, Brisbane, Sydney
  • Date de vol : entre le 1er novembre et le 25 décembre

Vol 5 : Australie – Nouvelle-Zélande

  • Ville de départ (au choix) : Brisbane, Sydney
  • Ville d’arrivée (au choix) : Auckland, Christchurch
  • Date de vol : entre le 10 janvier et le 20 mars

Vol 6 : Nouvelle-Zélande – Argentine

  • Ville de départ : Auckland
  • Ville d’arrivée :  Buenos Aires
  • Date de vol : entre le 25 janvier et le 30 avril

Vol 7 : Brésil – Europe

  • Ville de départ : Rio de Janeiro, Sao Paulo, Salvador de Bahia, Fortaleza (Aussi possible : Belém, Recife – supplément 20 €)
  • Ville d’arrivée :  identique aéroport de départ
  • Date de vol : entre le 5 mai et le 20 juin et entre le 5 septembre et le 20 octobre 

Extensions courantes

  • Vol vers le Sri Lanka depuis le Sud de l’Inde : 50 €
  • Etapes en Polynésie Française et à l’Île de Pâques : 430 €. L’arrivée en Amérique du Sud se fait alors à Santiago (Chili).
  • Vol A/R vers les îles Galapagos (depuis l’Equateur) : 175 €

NB : si ces vols ont lieu en haute saison, ces prix pourraient être soumis à un supplément

4. Point de vue climatique

Si vous partez trekker en Géorgie, allez-y en septembre, car les premières chutes de neige pourraient déjà bloquer certains sentiers de montagne si vous partez plus tard. Sur le plateau d’Anatolie, en Turquie, ainsi qu’en Arménie, il commence également à faire frisquet dès la mi-octobre. En Iran, la période la plus propice s’écoule grosso modo de mi-septembre à mi-novembre. Dans les pays du Golfe (Emirats et Oman), la canicule est très forte toute l’année ; les températures sont plus supportables à partir de fin octobre.

Vous débarquez ensuite en Inde, où la saison des pluies prend généralement fin dans le courant du mois d’octobre. Toutefois, si vous vous dirigez vers le sud (au Kerala et au Tamil Nadu notamment), la mousson s’en va un peu plus tardivement, mais le soleil reste heureusement bien présent malgré les précipitations. 

Vient ensuite l’Australie, que vous partirez découvrir en été. Attention cela dit, si c’est une excellente période pour explorer la partie sud du pays, la côte Est ainsi que la Tasmanie, c’est en revanche la saison des pluies dans le nord, du côté de Darwin. 

Vous arrivez ensuite en Nouvelle-Zélande : les températures sont les plus agréables en été, mais cela dit, l’été est aussi la période la plus touristique, surtout jusque vers fin janvier. Mars et avril sont sinon eux aussi d’excellents mois pour roadtripper à travers les deux îles, les campings étant moins bondés, les locations de véhicules moins chères, et les températures encore douces. 

Pour ce qui est de votre itinéraire en Amérique du sud, il faudra surtout voir quand vous y êtes exactement : si vous arrivez suffisamment tôt dans l’année, cela pourrait être une excellente raison de pousser jusqu’en Patagonie et en Terre de Feu ! Contrairement aux croyances, mars et début avril sont des très bonnes périodes aussi pour visiter la Patagonie : les couleurs d’automne sont superbes (dès la mi-mars), le vent est bien moindre, les températures à peine plus froides qu’en été, et surtout, vous évitez le rush de l’été… Si vous arrivez à Buenos Aires seulement au mois d’avril, il est en revanche presque trop tard pour aller vers le sud. Le Nord-Ouest argentin, la Bolivie, le Pérou et la plus grande partie du Brésil commencent heureusement à sortir de la saison des pluies à ce moment-là ! Les régions andines sont tout particulièrement à visiter en saison sèche, au risque de retrouver sinon les montagnes envahies dans les nuages la plupart du temps ; le paysage est alors nettement moins envoûtant… Si vous envisagez l’ascension de l’un ou l’autre volcan, les chances de réussir votre ascension sont également bien plus élevées en saison sèche.   

5. Passages des frontières & Visas

Il est facile de se déplacer par voie terrestre entre les pays du nord du Moyen-Orient, mais certaines frontières sont fermées, telle que la frontière entre l’Arménie et la Turquie ou entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Pour aller de la Turquie vers l’Arménie, il faudra donc passer par la Géorgie. Mais vous pouvez aussi tout de suite aller en Iran. Les autres frontières délicates de la région ne devraient pas vous concerner. Si, depuis l’Inde, vous souhaitez vous rendre au Sri Lanka il vous faudra obligatoirement prendre l’avion (il n’y a pas de ferrys). 

En Amérique du Sud, le passage de frontières par voie terrestre est en général très rapide et aucun pays ne nécessite de visa, ce qui vous donnera un vrai sentiment de liberté une fois là-bas.  

Il est de votre responsabilité de vous renseigner sur les documents nécessaires (visas, billets de continuation, vaccins obligatoires,…) pour entrer dans chaque pays que vous comptez visiter, et d’effectuer les éventuelles démarches pour les obtenir. Pour éviter d’avoir à aller à la capitale pour faire vos visas, il est aussi possible de passer par une agence spécialisée dans les demandes de visas, telle que Action Visas ou encore Visas Express, mais il en existe également d’autres. C’est évidemment un peu plus cher. Ne perdez pas de vue non plus qu’une demande de visa ne peut en général pas être faite plus de 3 mois avant votre arrivée dans le pays, et qu’il faudra donc peut-être prévoir du temps au cours de votre voyage pour faire les visas que nous n’avez pas pu obtenir avant le départ.

N’hésitez pas à consulter notre dossier sur les Visas dans l’onglet Organiser son voyage pour plus de détails.

4. Infos complémentaires

Point de vue climatique

Si vous partez trekker en Géorgie, allez-y en septembre, car les premières chutes de neige pourraient déjà bloquer certains sentiers de montagne si vous partez plus tard. Sur le plateau d’Anatolie, en Turquie, ainsi qu’en Arménie, il commence également à faire frisquet dès la mi-octobre. En Iran, la période la plus propice s’écoule grosso modo de mi-septembre à mi-novembre. Dans les pays du Golfe (Emirats et Oman), la canicule est très forte toute l’année ; les températures sont plus supportables à partir de fin octobre.

Vous débarquez ensuite en Inde, où la saison des pluies prend généralement fin dans le courant du mois d’octobre. Toutefois, si vous vous dirigez vers le sud (au Kerala et au Tamil Nadu notamment), la mousson s’en va un peu plus tardivement, mais le soleil reste heureusement bien présent malgré les précipitations. 

Vient ensuite l’Australie, que vous partirez découvrir en été. Attention cela dit, si c’est une excellente période pour explorer la partie sud du pays, la côte Est ainsi que la Tasmanie, c’est en revanche la saison des pluies dans le nord, du côté de Darwin. 

Vous arrivez ensuite en Nouvelle-Zélande : les températures sont les plus agréables en été, mais cela dit, l’été est aussi la période la plus touristique, surtout jusque vers fin janvier. Mars et avril sont sinon eux aussi d’excellents mois pour roadtripper à travers les deux îles, les campings étant moins bondés, les locations de véhicules moins chères, et les températures encore douces. 

Pour ce qui est de votre itinéraire en Amérique du sud, il faudra surtout voir quand vous y êtes exactement : si vous arrivez suffisamment tôt dans l’année, cela pourrait être une excellente raison de pousser jusqu’en Patagonie et en Terre de Feu ! Contrairement aux croyances, mars et début avril sont des très bonnes périodes aussi pour visiter la Patagonie : les couleurs d’automne sont superbes (dès la mi-mars), le vent est bien moindre, les températures à peine plus froides qu’en été, et surtout, vous évitez le rush de l’été… Si vous arrivez à Buenos Aires seulement au mois d’avril, il est en revanche presque trop tard pour aller vers le sud. Le Nord-Ouest argentin, la Bolivie, le Pérou et la plus grande partie du Brésil commencent heureusement à sortir de la saison des pluies à ce moment-là ! Les régions andines sont tout particulièrement à visiter en saison sèche, au risque de retrouver sinon les montagnes envahies dans les nuages la plupart du temps ; le paysage est alors nettement moins envoûtant… Si vous envisagez l’ascension de l’un ou l’autre volcan, les chances de réussir votre ascension sont également bien plus élevées en saison sèche.   

Passages des frontières

Il est facile de se déplacer par voie terrestre entre les pays du nord du Moyen-Orient, mais certaines frontières sont fermées, telle que la frontière entre l’Arménie et la Turquie ou entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan. Pour aller de la Turquie vers l’Arménie, il faudra donc passer par la Géorgie. Mais vous pouvez aussi tout de suite aller en Iran. Les autres frontières délicates de la région ne devraient pas vous concerner. Si, depuis l’Inde, vous souhaitez vous rendre au Sri Lanka il vous faudra obligatoirement prendre l’avion (il n’y a pas de ferrys). 

En Amérique du Sud, le passage de frontières par voie terrestre est en général très rapide et aucun pays ne nécessite de visa, ce qui vous donnera un vrai sentiment de liberté une fois là-bas.  

Il est de votre responsabilité de vous renseigner sur les documents nécessaires (visas, billets de continuation, vaccins obligatoires,…) pour entrer dans chaque pays que vous comptez visiter, et d’effectuer les éventuelles démarches pour les obtenir. Pour éviter d’avoir à aller à la capitale pour faire vos visas, il est aussi possible de passer par une agence spécialisée dans les demandes de visas, telle que Action Visas ou encore Visas Express, mais il en existe également d’autres. C’est évidemment un peu plus cher. Ne perdez pas de vue non plus qu’une demande de visa ne peut en général pas être faite plus de 3 mois avant votre arrivée dans le pays, et qu’il faudra donc peut-être prévoir du temps au cours de votre voyage pour faire les visas que nous n’avez pas pu obtenir avant le départ.

N’hésitez pas à consulter notre dossier sur les Visas dans l’onglet Organiser son voyage pour plus de détails.

CET ITINÉRAIRE VOUS INTÉRESSE ?